Sélectionner une page

Pour savoir s’il est nécessaire et judicieux de faire appel à un avocat en cas de litige dans le domaine du droit du travail, il faut avant tout considérer le niveau de poste, la situation de l’entreprise et le degré de faute du ou de la salarié/e.

Qu’il s’agisse d’avertissement, de rupture conventionnelle ou de procédure de licenciement, faire appel à un(e) avocat(e) semble la meilleure solution. Le tout est de déterminer le moment propice pour cela, et de préparer au mieux une stratégie de défense.

De nombreuses causes de contentieux possibles

Peu importe le contrat de travail que l’employé(e) a signé avec l’employeur, un contrat comporte des droits et des devoirs envers l’entreprise en question. Tout contrat stipule des informations et règles qui informent sur les services que l’employé(e) doit produire mais aussi sur la manière dont l’entreprise doit rémunérer l’employé(e) en échange du travail accompli.

Qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée ou à durée indéterminée, d’un stage, d’un travail temporaire, de professionnalisation ou encore d’apprentissage, tout type de contrat engage l’employé(e) aussi bien que l’employeur à respecter les clauses énoncées dans le contrat d’embauche. La signature des deux parties fait foi.

Il arrive que l’une des deux parties manque à ses engagements. L’employé(e) ou bien l’employeur peut se sentir manipulé(e) ou humilié(e), par exemple en se sentant forcé(e) d’exécuter des tâches qui d’habitude ne lui sont pas attribuées et ne relèvent pas de ses compétences. C’est dans un cas comme celui-ci qu’il convient de faire appel à un(e) avocat(e).

Il existe de nombreuses causes de contentieux possibles, que ce soit dans les licenciements, les actes de rupture de contrat, les harcèlements ou bien les discriminations, les résiliations judiciaires…

Un avocat spécialisé saura vous défendre

Un(e) salarié(e), lorsqu’il/elle est en situation de détresse vis-à-vis de son employeur, ne parvient généralement pas à réfléchir sereinement.

C’est là où le rôle de l’avocat spécialisé en droit du travail devient nécessaire. Il est en effet un bon soutien lorsqu’on ne sait pas comment procéder et que l’on est en phase de panique. Faire appel à un avocat tardivement est déconseillé, puisqu’il aura du mal à bien saisir l’origine du problème. Or mener un tel débat est en général très délicat. Par ailleurs, prendre un avocat en toute discrétion est recommandé étant donné que cela permet de maintenir une certaine sérénité durant la discussion, sans avoir à envenimer encore plus la situation.

avocat droit travail nice

L’avocat(e) permet au salarié de négocier en toute connaissance de cause, c’est-à-dire en ayant conscience des droits légaux dont il dispose. Un avocat parle donc à la place du salarié, des sujets qui peuvent conduire à des débats enflammés. Il est d’autant plus utile si le salarié en question est en faute.

Dans un cas comme celui-ci, le salarié espère que son défenseur parviendra à adoucir la situation et à limiter les dégâts le plus possible. L’avocat a pour fonction de définir la juridiction compétente pour régler la situation en droit du travail, mais aussi en droit social. Cela peut aussi bien concerner le Conseil des Prud’hommes, ou bien les Tribunaux des affaires de Sécurité sociale, les Tribunaux d’Instance…

Faire appel à un avocat est un investissement payant, car si les services d’un avocat ont un prix, ils permettent aussi d’économiser des frais avant que la situation ne s’envenime. Le client doit absolument conclure une convention d’honoraires avant de lancer toute procédure. Finalement, parler à un avocat signifie avant tout que les droits et les devoirs du client sont à faire respecter.

A la recherche d’un avocat en droit du travail ? Voici une bonne adresse sur Nice : https://www.mvdg-avocats.com/fr/avocat-droit-du-travail-nice-06.html