Sélectionner une page

Tout ce qu’il faut savoir sur le repos hebdomadaire

Tous les salariés doivent bénéficier d’un repos hebdomadaire d’une durée minimale de 24 heures consécutives qui s’additionne au repos journalier de 11 heures consécutives. Donc, la durée minimale du repos hebdomadaire est de 35 heures. Rien ne contraint donc l’employeur à accorder deux jours de repos par semaine à ses employés. Il est interdit de travailler plus de 6 jours par semaine.

Il existe des dispositions particulières pour les salariés de moins de 18 ans. Ils ont l’obligation de bénéficier d’au moins 48 heures consécutives de repos hebdomadaire.

Le jour de repos pour la plupart des entreprises est le dimanche sauf pour celles qui ont une dérogation spéciale.

Mais dans plusieurs cas, l’employeur a la possibilité d’enfreindre cette règle et donc de ne pas respecter le repos hebdomadaire. Mais le salarié doit alors obligatoirement bénéficier d’un repos compensateur selon des modalités prévues par les textes et la convention collective adaptés à son cas.  C’est par exemple le cas pour les travailleurs des établissements saisonniers ou des concierges et gardiens d’établissements industriels ou commerciaux.

A l’exception de ces cas spéciaux, si l’employeur ne respecte pas le repos hebdomadaire de son salarié, ce dernier peut lui demander les dommages et intérêts. Il peut se voir infligé une amende de 1500 euros par salarié.