Sélectionner une page

Quand je dis huissier, vous prenez vos jambes à votre coup ? Plus sérieusement, quand l’huissier est mentionné, il n’est pas rare que l’on assimile ce dernier à un cas d’expulsion ou bien dans une affaire de recouvrement de créances. Oui, cela fait en effet parti des attributions de ce corps de métiers, mais être huissier, officier ministériel ne peut être limité à seulement cela. En chiffre, la France compte aujourd’hui près de 3200 huissiers de justice. Aujourd’hui je vous propose donc de découvrir ce qui se cache sous cette image que nous aimons tant donner à l’huissier.

Les différentes fonctions d’un huissier

L’huissier de justice est avant tout un informateur. Si quelqu’un fait l’objet d’une action de justice engagé à son encontre, l’huissier est généralement mandaté pour informer ce dernier de cette situation par la remise d’une convocation, sous forme d’assignation dans le cas d’une affaire civile ou d’une citation dans le cas d’une affaire pénale. Il se doit aussi d’informer les intéressés après.

Un huissier, c’est également l’exécutant. Dans le cas d’émission d’une décision de justice, c’est cet officier ministériel qui est en charge de faire respecter cette dernière, c’est pour cela qu’on le voit parfois expulser des personnes ou bien courir après une autre pour un recouvrement.  Dans ce dernier cas, l’huissier tente toujours de trouver une solution à l’amiable avant de faire quoi que ce soit.

Un huissier, c’est aussi celui qui est en charge de dresser des contacts afin que certains citoyens puissent constituer des preuves dans le but d’obtenir les réparations pour un préjudice. Un constat d’huissier est une preuve ultime. On appelle aussi un huissier pour des missions ponctuelles comme l’organisation de vente aux enchères ou encore la validation des résultats d’un jeu.

Comment devenir un huissier de justice ?

Pour devenir un huissier de justice, il faut avant tout posséder certaines qualités, dont un bon sens du relationnel. Un huissier se doit d’être capable de faire preuve d’humanité dans toute situation, il doit aussi savoir s’adapter, avoir la capacité d’écoute, être doué dans la négociation et faire preuve de beaucoup de diplomatie.

Pour devenir un huissier de justice, il faut avoir un bacc+ 4 ou un master 1 en droit. Il faut également faire une formation spécifique de deux ans après ces 4 ans d’études. Il faut aussi passer un concours final qui je tiens à préciser est très sélectif. Je vous conseille en parallèle de la formation de passer le certificat de clerc d’expert dispensé par l’Ecole nationale de procédure.