Sélectionner une page

Dans le monde du travail, il arrive que les relations entre les employés et les employeurs se détériorent. Parmi les mal-être les plus recensés, beaucoup appartiennent au registre du harcèlement moral. S’il est parfois difficile à déceler et à admettre chez les personnes qui en sont victimes, il est essentiel de bien identifier les signes pour pouvoir prendre les mesures adéquates. Pour vous aider, nous avons regroupé trois exemples harcèlement moral pour lesquelles il est nécessaire de faire appel à un avocat en droit du travail à Nice : suivez le guide !

Sanctions injustifiées

Les sanctions injustifiées de la part d’un employeur et / ou d’un manager font partie du harcèlement moral. Ces sanctions peuvent être par exemple l’annonce d’un licenciement abusif, des avertissements sans aucun fondement ainsi que des rapports injustifiés sur votre activité au travail.

Notre conseil dans cette situation : Ainsi, si vous remarquez ces pratiques inhabituelles, si vous pensez qu’une pression malsaine et non justifiée est sur vos épaules depuis quelques temps, n’attendez pas et prenez contact avec un avocat pour recevoir les conseils appropriés. Prenez note de tous les faits inhabituels dont vous faites l’objet pour pouvoir les consigner et les présenter à l’avocat.

L’humiliation

Une des autres stratégies du harcèlement moral est l’humiliation. Pour affecter certains salariés, certains employeurs et / ou managers n’hésitent pas à minimiser les compétences de certains collaborateurs devant d’autres personnes, comme par exemple en réunion ou tout simplement dans un espace commun (salle de pause, open space, etc).

Bien entendu ce type d’humiliation est tout à fait injustifié et doit faire l’objet d’une réaction rapide pour pouvoir se défendre efficacement et ne pas tomber dans une spirale négative. Il est donc important de ne pas laisser s’installer ces remises en cause infondées et systématiques de votre travail qui a pour but de déclencher de l’agressivité et un mauvais comportement de votre part, ce qui est un motif de licenciement pour faute grave.

Conditions de travail dégradantes

Enfin, si vous remarquez des conditions de travail dégradantes au fil du temps, par exemple des rétrogradations sans aucune justification, un isolement (mise au placard), une mise à l’écart ou si votre manager ne vous confie aucune tâche de travail, vous êtes victime de harcèlement moral.

Sans réaction de votre part, votre santé risque d’être altérée avec un risque accru de burnout et de dépression. N’attendez pas que ce mal être s’installe et faites preuve de réactivité pour pouvoir vous défendre avec un avocat spécialisé dans le droit du travail à vos côtés.

Ainsi, vous avez toutes les clefs en main pour comprendre les situations relatives au harcèlement moral sur un lieu de travail. Si vous avez remarqué ces signes chez un de vos collègues ou dans votre propre situation, il est essentiel de réagir et de se protéger efficacement.

N’hésitez pas à consulter les cabinets d’avocats en droit du travail à Nice qui peuvent vous venir en aide et vous accompagner dans cette situation difficile.